Galerie Hervé Bize 17-19 rue Gambetta 54000 Nancy France T 33 (0)383 301 731 - F 33 (0)383 301 717 Du mardi au vendredi de 14h à 18h et sur RDV Le samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h

10 avril - 14 juin 2003 (prolongée jusqu’au 19 juillet)

Morellet (encore ?)

La galerie présente, du 10 avril au 14 juin 2003, sous un intitulé pour le moins ironique, une exposition d’œuvres récentes de François Morellet.
En effet, ce projet se déroule simultanément à l’exposition, Quelques courbes en hommage à Lamour (œuvres de 1946 à aujourd’hui), organisée par le Musée des beaux-arts de Nancy en partenariat avec la galerie, du 10 avril au 9 juin.
Le titre de cette rétrospective reprend celui d’une œuvre acquise par le musée, Hommage à Lamour (Jean Lamour, le ferronnier auteur des grilles de la place Stanislas), spécialement conçue pour une façade du musée donnant sur le jardin, qui sera montrée pour la première fois.
L’exposition proposée par la galerie regroupera, à l’inverse du musée dont la rétropsective est uniquement concentrée sur la courbe, quelques-unes des toutes dernières œuvres de l’artiste, composées de segments de droites.
Il s’agit de sculptures et de pièces murales, avec lesquelles François Morellet poursuit ses “digressions” à partir des décimales du nombre π.
Né en 1926, François Morellet est l’un des artistes contemporains français les plus importants.
Depuis 1970, il alterne les expositions, qui lui sont consacrées, avec des réalisations intégrées à l’architecture ou à des sites naturels.
Il choisit, dès 1952, de s’appuyer sur un vocabulaire géométrique simple afin de réaliser des peintures en aplats, exécutées d’après un système prédéterminé. Ce vocabulaire, suffisamment large pour offrir une souplesse d’utilisation et d’adaptation à toutes les situations possibles d’intégration à un lieu, continue de générer son œuvre.
Si durant les années cinquante, il a porté toute son attention sur la peinture, il a, à partir de 1960 au sein du G.R.A.V. (Groupe de Recherche d’Art Visuel), pris largement en compte la notion d’espace et investi de nouveaux matériaux, en particulier le néon, qu’il est l’un des premiers à avoir utilisé.
Son travail est régulièrement montré par la galerie depuis sa création en 1989. Il a notamment donné lieu à des projets monographiques en 1990, 1993 (expositions simultanées au Musée du Sel à Marsal et à la Synagogue de Delme), 1994 (Conversation avec Gottfried Honegger) et 1997 (œuvres des années 50, confrontées à des pièces de mobilier de Jean Prouvé).
Signalons qu’une autre exposition importante, Quelques systèmes en hommage à Herbin, se déroule au Musée Matisse du Cateau-Cambrésis, du 17 mai au 7 septembre.
La galerie édite à l'occasion de ce nouveau projet une gravure originale de François Morellet, Hommage à Lamour (eau-forte tirée à 60 exemplaires, signés et numérotés).
Un catalogue publié par la RMN (collection ReConnaître) accompagne la rétrospective du Musée des beaux-arts de Nancy.